Ecole du 3ème type

Nos autres inspirations

 

Bernard Collot, instituteur pendant 50 à théorisé une conception différente de l’école et de ses fondement qu’il a nommé : école du 3ème type (le 1er type étant l’école traditionnelle et son approche verticale de l’enseignement et le 2nd type les pédagogies alternatives comme Montessori, Freinet, Steiner…).

Ce qui suit est un court résumé de l’article issue du blog de Bernard Collot et des documents annexes que nous vous encourageons à lire.

Concrètement, une école de ce type pourrait se décrire ainsi : une école sans horaires, sans leçons, sans cahiers, sans programme, sans évaluation, ouverte en permanence aux parents, à d’autres adultes pendant et hors du temps scolaire, y compris pendant les vacances.
L’objectif de ce genre d’école est de contribuer à la construction de l’enfant en adulte autonome, disposant des outils de l’autonomie pour être et agir dans une société où il ne sera pas passif.

L’école du troisième type un système ouvert. Cela signifie qu’elle se réorganise et évolue sans cesse par rapport aux perturbations internes ou externes et s’en alimente. C’est un système vivant. Dans ces écoles, il n’y a pas de programmes, pas d’évaluations autres que celles naturelles qui s’opèrent dans le concret du déroulement de toute activité pour la réaliser et avancer, pas d’échéances : la pratique a démontré leur inutilité quand ce n’est pas leur nocivité. Les apprentissages s’effectuent donc de façon informelle (cf. cet article).
Curiosité, libre initiative, affectif, créativité, confiance en soi et aux autres, absence de pression, état sécure, épanouissement… en sont les clefs.

 

Il existe une école du 3ème type à Paris 12ème depuis 2010 : la Maison des Enfants.

 

Nos autres inspirations